Matière grise - 5


Des ressources pour vous activer le coeur et les méninges !

 

Odette Métayer suggère :


- Anne de la Baume, héritière et bienfaitrice

France Culture




Cet épisode de radio diffusé par France Culture raconte le parcours d’Anne de la Baume qui a fondé le projet d’habitations intergénérationnelle Villa-Village à Lille en France. Ce bâtiment de 11 logements est « destinés à des personnes qui n'ont pas les moyens de se loger décemment », principalement des personnes âgées et des étudiants.


« Anne a réfléchi aux principes du vivre-ensemble : l'indépendance est centrale, chacun a sa salle de bain, ses WC, ses meubles, sa cuisine. Les logements sont prêts à l'emploi, tout équipés et prêts à être habités. Anne a également pensé aux espaces partagés pour favoriser la convivialité : une cuisine pour recevoir de grandes tablées, une buanderie belle et spacieuse et une salle des fêtes. Autant d'espaces pour privilégier les rencontres spontanées et les échanges. »



Écoutez


 


Lucie Côté suggère :


- Vieillir chez moi, c’est gagnant!



Vieillir chez moi, c’est gagnant! est une initiative citoyenne qui donne la parole aux aînés qui souhaitent demeurer dans leur domicile le plus longtemps possible. Le mouvement se donne pour but de convaincre les gouvernements « d’opérer un changement dans l’organisation et le financement des services aux personnes âgées » pour permettre à la population vieillissante de rester chez elle le plus longtemps possible.



Visitez


 

Louise Rosenberg suggère :


- Mettons un terme à l’âgisme

Ashton Applewhite



Ce TED talk présente l’écrivaine et activiste Ashton Applewhite qui parle des préjugées internalisées concernant la vieillesse.


« Tous les préjugés reposent sur “l'altérisation” - percevoir un groupe de personnes comme différent de nous : race différente, religion différente, nationalité différente. Ce qui est bizarre avec l'âgisme, c'est que l'autre, c'est nous. L'âgisme s'alimente de déni : notre réticence à reconnaître que nous allons devenir cette personne plus âgée. C'est du déni lorsque nous essayons de paraître plus jeunes, lorsque nous croyons dans les produits anti-vieillissement ou lorsque nous avons l'impression que notre corps nous trahit, simplement parce qu'il change. Pourquoi arrêtons-nous de célébrer la capacité à s'adapter et grandir en avançant dans la vie ? Pourquoi vieillir devrait-il signifier lutter pour ressembler et bouger comme une version plus jeune de nous-mêmes ? »



Visionner